Catégories
Pratique

Entretien d’un winch

Les winchs doivent être contrôlés et entretenus en début et en fin de saison de navigation. Voici quelques conseils pour entretenir vos winchs.

Les winchs doivent être parfaitement révisés, nettoyés et lubrifiés chaque année. Il est important, après chaque navigation, de rincer à l’eau douce vos winchs pour éviter l’accumulation de sel.

Lors du démontage, prévoir un bac ou un seau pour stocker et nettoyer les différentes pièces (faites attention aux roulements qui peuvent rester coller à l’intérieur de la poupée et vous échapper).

Nettoyage extérieur de la poupée : Winchs  chromes, aluminium ou inox, le nettoyage se fait à l’eau douce. Sécher vos winchs à l’aide d’un chiffon. Pour les winchs en inox et chrome utiliser un produit d’entretien des chromes pour enlever les taches éventuelles.

Faites attention aux produits d’entretien utilisés, certains peuvent endommager des pièces en plastique

Le nettoyage des différentes pièces mécaniques : se fait à l’aide d’un pinceau et d’un dégraissant. Surtout ne pas oublier de bien les essuyer. Contrôler l’usure et les traces de corrosion qui peuvent apparaitre sur les cliquets, engrenages et roulements (bien sur remplacer les pièces défectueuses).

Le graissage : se fait à l’aide d’une graisse étanche multi application(recommandée par le constructeur (Lewmar, Harken,….). Si les roulements, pignons peuvent être graissés mais sans excès, ne jamais lubrifier les cliquets avec de la graisse mais avec une huile légère (cela risque de coller dans leurs logements les cliquets et de nuire au bon fonctionnement du winch).

L’assemblage : Les winchs doivent être remontés dans l’ordre inverse du démontage. Après le remontage, contrôler immédiatement le bon fonctionnement du winch.

Catégories
Pratique

Transat retour : convoyage par cargo ou bien skipper

Bien choisir avec Azur Spirit

La saison des alizés touche bientôt à sa fin sur l’arc antillais. Après une ou plusieurs saisons dans les eaux turquoise des Antilles, nombre d’entre vous sont tenter de rentrer profiter de la belle saison que ce soit en Méditerranée ou sur les côtes européennes.

Se pose, alors, la question du retour. La transat, dans ce sens, n’est pas toujours facile et, malgré une escale sympathique dans le Pub Peter aux Açores, elle décourage la plupart des propriétaires (souvent pour des questions de temps ou de conditions de navigation compliquées et peu agréable).

Cependant il existe plusieurs solutions pour profitez de votre bateau de l’autre coté de l’océan après avoir passé les quelques mois d’hiver sur les Antilles :

– Le retour par cargo

Azur Spirit travaille en étroite collaboration avec la société DOCKWISE et d’autres sociétés de transport maritime. Nous pouvons vous proposer l’organisation complète du rapatriement de votre bateau jusqu’à sa destination finale. Une devis vous sera remis après l’étude du convoyage (dates, caractéristiques du bateau et destination).

– Le convoyage par skipper

La transat retour avec équipage est plus longue (compter un mois pour un retour sur Méditerranée). Elle peut se faire avec ou sans la présence du propriétaire à bord. Cette solution est moins onéreuse que la précédente (environ 20% de moins que le prix d’un convoyage par cargo). Elle s’effectue de début mai à fin juin.

Notre équipage se compose d’un skippeur (capitaine 500) et d’un marin. Nous prenons en charge votre de bateau de n’importe ou dans la caraïbe jusqu’à sa destination dans toute l’Europe. Un rapport complet est établi au départ et à l’arrivée du bateau (inventaire et dossier photos bateau et coque).

Un devis sera réalisé en collaboration avec le propriétaire en fonction des exigences (dates, destination) et caractéristiques du bateau (taille, équipements…)

Pour exemple :

Monocoque 40 pieds propriétaire, départ du Marin, Martinique, début mai — arrivée port Leucate, début Juin.

Solution cargo : 18500€.
Solution skipper : 14000€.